Rechercher

Les 8 bons réflexes que le surfeur doit avoir pour préserver l'environnement

Mis à jour : 9 juil. 2019


En communion avec les vagues, les surfeurs sont perçus comme étant de grands amoureux de la nature et protecteurs des océans. Pourtant, l’industrie du surf se révèle polluante, le matériel générant quantités de déchets difficilement recyclables.

Est-il possible d’allier plaisir et écologie pour « surfer durable » ? Heureusement, des gestes simples et de nouveaux matériaux permettent de réduire l’impact écologique du surf.

Surfer dans un milieu sauvage et préservé offre l’extraordinaire sensation d’être seul au monde. Mais cette joie est de courte durée : plastiques et autres déchets qui flottent dans l’eau et jonchent la plage nous rappellent vite la civilisation et son impact sur l’environnement.


"Le milieu marin est écosystème exceptionnel, préservons-le afin que les futurs générations puissent en profiter tout autant"

Découvrez comment les surfeurs peuvent protéger leur milieu de pratique grâce à des réflexes simples à mettre en oeuvre.


LAISSER UNE PLAGE PROPRE APRÈS UNE SESSION


Cela peut paraître évident, mais quand on voit l’état des plages après une journée de forte fréquentation, on se dit qu’il est bon de rappeler certaines consignes de base.

Mégots de cigarette, aluminium du pique-nique, sacs plastiques, bouteilles d’eau ou de bière, papier d’emballage de wax… tous les déchets doivent être rassemblés au cours de la journée pour éviter qu’ils ne s’envolent, puis déposés dans une poubelle.

Munissez-vous toujours d’un sac poubelle c’est peu encombrant, et s’il n’y a pas de corbeille sur la plage, vous pourrez facilement emporter vos déchets avec vous et les jeter dès que vous trouverez une poubelle !


PARTICIPER AUX GRANDS NETTOYAGES DES PLAGES


L'ESG - Ecole de Surf de Guadeloupe organise une fois par mois un nettoyage de plage pour ramasser les déchets qui jonchent la plage de gros sable (Le Helleux).

Cette action plus personnelle peut être appliquée facilement et systématiquement par chaque surfeur, à chaque session. Bouteilles, canettes, bouchons, filets… des millions de ces gros déchets peuvent facilement être emportés, triés et recyclés.


ADOPTER UN COMPORTEMENT ÉCO-RESPONSABLE MÊME EN VILLE


Quand on sait que 80% des déchets retrouvés dans la mer viennent de la terre, on comprend vite que les bons réflexes sont à adopter partout, et pas seulement sur un spot.


Sous les pavés, la plage… Emporté par la pluie et transporté par les rivières, un mégot jeté en ville peut très bien se retrouver sur votre plage.

Il en va de même pour les bouteilles, les sacs plastiques et tous les autres déchets qui trouveront leur juste place dans une poubelle et non pas dans les rues ou sur la plage…

PROTÉGER L’ENVIRONNEMENT AVEC DE LA WAX ÉCOLOGIQUE


Essentielle pour que les pieds adhérent bien à la planche, la wax est l’alliée du surfeur, mais pas de l’environnement. Généralement composée de dérivés pétro-chimiques, la wax a un effet néfaste sur les organismes marins.


Heureusement, les solutions écologiques et efficaces sont de plus en plus nombreuses. Disponibles dans quasiment tous les surf shops, les marques de référence proposent maintenant une gamme « green ».

Ces pains de wax à base de produits naturels offrent la même efficacité, au même prix, dans les mêmes points de vente, tout en préservant l’environnement. Avec la bonne wax, c’est simple d’allier surf et écologie !



CHOISIR UNE PROTECTION SOLAIRE QUI PROTÈGE AUSSI L’ENVIRONNEMENT


Pour se protéger du soleil et plus particulièrement aux Antilles, la crème solaire est indispensable. Malheureusement, les produits qui la composent sont l’une des pollutions les plus nuisibles pour l’environnement marin.


Ils forment une couche à la surface de l’eau qui asphyxie les micro-organismes et les algues. Les composants des crèmes solaires sont également toxiques pour les poissons et le corail qui meurt après avoir blanchi, faisant disparaître le riche écosystème des récifs coralliens.

Pour préserver sa peau et l’environnement, il faut privilégier les crèmes solaires dont les composants ne sont pas nocifs (dioxyde de Titane, oxyde de Zinc) et évitez les crèmes à base de filtres chimiques tels que l’oxybenzone, l’ethylhexyl methoxycinnamate, le Benzophenone-3 et -4, le Methylbenzylidene Camphor et tant d’autres qui sont aussi toxiques pour vous que pour l’environnement.

Quelques marques commencent à émerger et sont disponibles dans les bons surf shop et en pharmacie.

Elles garantissent une très bonne protection et une bonne tenue dans l’eau tout en préservant l’environnement.



POUR ALLER PLUS LOIN DANS SA DÉMARCHE DE SURF RESPONSABLE


- Pour débarrasser votre combinaison des grains de sable, un premier rinçage à l’eau mer permettra d’économiser une ressource précieuse : l’eau douce.

- Le néoprène qui compose votre lycra est une matière fragile et sa filière de recyclage n’est pas encore très développée. Entretenez-la bien : vous en profiterez plus longtemps et n’aurez pas à en racheter une nouvelle trop souvent.

Des combinaisons en matières 100% naturelles commencent à voir le jour… Leur prix peut être un frein, mais la qualité est au rendez-vous. Le premier agresseur du néoprène étant le soleil, protégez votre lycra en le laissant sécher dans un endroit aéré et ombragé.


- Pour vous rendre sur un spot éloigné, pensez au covoiturage ! Cette solution pratique se révèle également très économique. - Des planches éco-friendly sont maintenant disponibles. Elles bénéficient des mêmes qualités esthétiques et fonctionnelles que les planches classiques, mais sans utiliser de mousse polyuréthane, de fibre de verre, de résine polyester, ou autres matériaux qui sont toxiques pour l’environnement et le shaper. Elles privilégient les matières naturelles comme le lin et les résines bio-sourcées et le polystyrène recyclé.



LE MOT DE LA FIN


La préservation de l’environnement est souvent une question de bon sens et de petits gestes simples à mettre en place. À l’heure du réchauffement climatique et de l’acidification des océans, les surfeurs ont un réel rôle à jouer pour préserver leurs plages et leurs vagues et ce rôle peut se jouer à chaque instant

La "to do list" du surfeur pour protéger son environnement

- Laisser une plage propre après une session - Participer aux nettoyages des plages - Adopter un comportement éco-responsable même en ville - Protéger l’environnement avec de la wax écologique - Choisir une protection solaire qui protège aussi l’environnement

2 vues
Abonnez-vous à notre newsletter et bénéficiez d'offres exclusives :
  • Instagram - Gris Cercle
  • TripAdvisor - Gris Cercle
  • YouTube - Gris Cercle

 Plage de Gros Sable,

Le Helleux

97180 Sainte-Anne

Informations Légales

 

C.G.V

Mentions Légales

Bons Plans

Blog

wapp.png
gm.png
Tel.png